Les ennuis judiciaires de Phil Ivey continuent

Phil Ivey est un nom que même les personnes qui ne sont pas particulièrement intéressées par le poker ont sûrement entendu. Le joueur a remporté dix fois les WSOP et a été champion du WPT, et est connu comme l’un des meilleurs au monde. Il se classe actuellement au 3e rang de la liste des joueurs américains les plus riches, avec 22 482 691 dollars de gains en direct.

Bien qu’il soit en train de perdre depuis un certain temps déjà, Ivey est toujours très populaire sur la scène du poker en ligne sous le nom de « Polarizing ». Le joueur a perdu plus de 1,5 million de dollars dans les salles de poker en ligne depuis le début de l’année 2015.

Il semble que le poker ne soit pas le seul jeu dans lequel Ivey est compétent. En 2012, il a gagné plus de 20 millions de dollars au baccarat au Borgata et au Crockfords Casino de Londres. Le joueur aurait toutefois utilisé la technique du « edge sorting », ce qui a donné lieu à deux procès intentés contre lui par les dirigeants des deux établissements de jeu.

Le « edge sorting » est une technique utilisée par les joueurs avancés qui tentent de déterminer si une carte face cachée est basse ou haute. Ils observent les imperfections et les différences au dos de certains types de cartes.

L’affaire Crockfords remonte à Août 2012. Ivey a gagné la somme totale de 12,38 millions de dollars en deux visites sur les lieux. Il a été remboursé de sa mise initiale, mais on lui a refusé de recevoir son gain. Les deux parties n’étant pas parvenues à un accord, le joueur a porté l’affaire devant les tribunaux. Les deux parties ont admis le déroulement des événements, alors que Ivey se trouvait sur les lieux. Ils n’ont toutefois pas pu s’entendre sur la légitimité de ses actions.

Ivey a perdu ce procès, alors qu’il était le plaignant. En octobre 2014, le juge John Mitting a déclaré le joueur coupable de tentative de violation du droit civil établi.

Quant à l’affaire Borgata, le procès est toujours en cours et Ivey a une chance de le gagner. En avril 2012, le joueur a gagné 9,6 millions de dollars au cours de quatre séances de baccarat jouées au casino. Il aurait utilisé la même technique.

Il y a cependant une différence majeure entre les deux affaires. Ivey est le défendeur dans l’affaire Borgata et a déjà reçu ses gains.

Un juge du tribunal de district a refusé de rejeter les accusations portées contre le joueur la semaine dernière. Ce qui signifie que l’affaire sera poursuivie. Toutefois, aucun indice n’a été donné quant à savoir laquelle des deux parties a le plus de chances de gagner.

Copyright Ethique et Société 2020
Shale theme by Siteturner